Mois : mars 2017

Hydro effect serum de Lavera : elixir de beauté

 

Changement de saison… adaptation de ma routine beauté ! Avec le printemps qui s’installe ma peau a besoin d’une attention différente. Comment adapter ma routine beauté ? Zoom sur l’hydro effect sérum de Lavera : le must have de la saison !  Lire la suite…

Un teint de printemps 100% maquillage bio

La douceur du printemps s’est invitée depuis quelques jours. Pluvieuse ou non, cette première semaine de printemps donne du baume au coeur ! Envie de soleil et de grand air… les aspirations du printemps sont nombreuses comme à chaque début de saison. Côté beauté, quel maquillage bio choisir pour adopter une mine enjouée et lumineuse ?  Lire la suite…

Les huiles végétales : le bonheur du Printemps

Dans quelques jours, le printemps est enfin là ! Et si nous prenions le temps de nous offrir une cure de bien-être 100% naturelle ? Zoom sur les huiles végétales.

Lire la suite…

Les femmes se méfient de plus en plus des serviettes d’hygiène féminine contenant des ingrédients indésirables !

tampon-avec-applicateur-regulier-16-tampon-natracareLa question posée sur les ingrédients des produits d’hygiène féminine est rarement discutée, mais c’est un sujet d’une importance vitale pour plus d’1/3 de la population européenne.

 

Pourquoi le problème des ingrédients contenus dans les serviettes hygiéniques se pose ?

Votre peau est le plus grand organe de votre corps, et aussi le plus mince. Environ 1 centimètre sépare votre organisme du milieu extérieur et de ses éventuelles agressions. Pire encore, votre peau, et tout particulièrement les muqueuses est très perméable – en particulier la muqueuse vaginale et autour de la zone vaginale.

Tout ce qui vient en contact avec votre peau se retrouvera dans votre circulation sanguine et sera distribué dans tout votre corps.

Les produits chimiques que l’on place sur votre peau ou sur vos muqueuses peuvent être pires que de les ingérer avec l’alimentation. Au moins, au cours de la digestion des aliments ingérés,  les enzymes de votre salive et au niveau de l’estomac et des intestins vont aider à briser et à chasser les produits chimiques indésirables de votre organisme. Mais quand ces mêmes produits chimiques sont en contact avec vos muqueuses, ils sont absorbés directement dans votre circulation sanguine, allant directement à vos organes les plus délicats et les plus fragiles. Une fois dans votre corps, ils peuvent s’accumuler parce que vous manquez généralement des enzymes nécessaires pour les métaboliser.

Les produits d’hygiène féminine peuvent être assimilés à une « bombe à retardement » due à des années d’exposition cutanée. La femme européenne va utiliser environ 15 000 tampons hygiéniques au cours de sa vie, et ceci est un minimum.

Et c’est juste pour les tampons. Beaucoup de femmes utilisent également différents types de tampons hygiéniques, seuls ou avec des serviettes hygiéniques de protection.

Qu’est-ce qui est vraiment présent dans ces tampons et serviettes hygiéniques ?

On nous en dit peu sur les matériaux utilisés dans les serviettes hygiéniques féminines. En fait, les fabricants de serviettes et de tampons hygiéniques ne sont pas tenus de divulguer les ingrédients contenus dans leurs produits parce que les produits d’hygiène féminine sont considérés comme des «dispositifs médicaux».

Alors que le tampon dit classique peut contenir des dioxines, des fibres synthétiques et des additifs pétrochimiques, le coussin 100% coton biologique, fabriqué par Natracare, ne contient pas d’additifs, chimiques ou pétrochimiques.

En fait, les tampons hygiéniques classiques peuvent contenir l’équivalent d’environ quatre sacs en plastique de supermarché! Avec tout ce que nous savons maintenant sur la nature dangereuse des produits chimiques en plastique, cela est devenu une réelle source de préoccupation.

Par exemple, des produits plastifiants comme le BPA et le BPS perturbent le développement embryonnaire. Ils peuvent être liés aux maladies cardiaques et au cancer. Les phtalates, qui donnent aux applicateurs de tampon papier une finition lisse, sont connus pour désorganiser l’expression des gènes, et le DEHP peut conduire à de multiples dommages organiques. En plus les matières synthétiques et le plastique peuvent restreindre le flux d’air et piéger la chaleur et l’humidité, favorisant potentiellement les mycoses et la croissance des bactéries dans la région vaginale. Outre les matières plastiques brutes, les tampons hygiéniques conventionnels peuvent également contenir d’autres ingrédients potentiellement dangereux, tels que les neutralisants d’odeurs et les parfums.

Comment les tampons traditionnels ont-ils cet aspect «propre» ultra-blanc ?

Habituellement, l’agent de blanchiment est le chlore, qui peut créer de la dioxine toxique et d’autres sous-produits de désinfection (DBP). Des études montrent que la dioxine se rassemble dans vos tissus adipeux. Même 60 millions de consommateurs en parlent dans un article qui a été lu une centaine de milliers de fois sur internet. Des rapports publiés montrent que même les niveaux très faibles de dioxine peuvent être liés à :

• Une croissance tissulaire anormale de l’abdomen et des organes reproducteurs

• Une croissance cellulaire anormale dans tout l‘organisme

• Une diminution des défenses immunitaires

• Certains troubles hormonaux et endocriniens

La position officielle de la FDA est qu’aucun risque lié à  la santé n’est associé à des traces de dioxines contenues dans les tampons.

 

Pourriez-vous absorber des OGM via les tampons hygiéniques ?

• Les tampons classiques contiennent des traces de  pesticides: car les cultures de coton traditionnel utilisent une quantité importante de pesticides.

• Les tampons conventionnels contiennent probablement des organismes génétiquement modifiés (OGM). Car environ 94 % de tout le coton cultivé aux États-Unis est génétiquement modifié.

• Les  tampons contiennent des neutralisants d’odeur et des parfums  en grand nombre.

La solution ? Natracare !

Il est donc très intelligent de changer ses reflexes d’achat et de se fournir en serviettes hygiéniques faites à partir de coton bio comme les serviettes hygiéniques ou les tampons avec applicateur Natracare, disponibles sur le site www.lescopinesbio.com.

Correcteurs Couleur Caramel : une mine de rêve au quotidien

Camouflage des cernes… le casse-tête féminin par excellence ! Comment parvenir à maintenir son teint au quotidien malgré les aléas de la vie ? Zoom sur les correcteurs Couleur Caramel !

Lire la suite…