Tag : serviettes hygiéniques bio

Les tampons hygieniques bio sont en plein essor !

Tampons hygieniques bio et tampons hygieniques classiques :

champ-de-coton-bio-tampon-hygieniqueNous avons fait des recherches récemment sur les tampons hygiéniques classiques.
Les tampons, tout comme les serviettes hygiéniques modernes d’ailleurs, ont certainement rendu l’hygiène féminine plus facile et plus pratique, mais à quel prix !
La plupart de ces produits contiennent des plastiques ainsi que des produits chimiques et des ingrédients spéciaux qui leur permettent d’absorber 10 fois leur poids en liquide

Leur impact sur l’environnement :

Ces plastiques prennent beaucoup de temps à se décomposer, et l’effet de ces produits chimiques n’a pas été étudié de manière exhaustive pour leur impact sur l’environnement… Or, une énorme quantité de ces produits se retrouve dans les sites d’enfouissement et de traitement des eaux.

Sachez qu’une femme utilisera en moyenne plus de 16 000 tampons au cours de sa vie.
Leur impact sur votre santé :

Les lèvres et la zone vaginale comportent de nombreux petits vaisseaux sanguins, la peau est particulièrement mince à cet endroit, ce qui facilite malheureusement l’entrée des produits chimiques et en plastique dans le corps par cette zone. Parmi ces produits, on trouve le BPA et le BPS, qui perturbent le développement embryonnaire et sont liés aux maladies cardiaques et aux maladies dégénératives. Les phtalates et le DEHP peuvent entraîner de multiples dégâts organiques.
Outre les plastiques à pétrole brut, les tampons sanitaires classiques peuvent également contenir une myriade d’autres ingrédients potentiellement dangereux, tels que les neutralisants d’odeurs et les parfums. Les synthèses et le plastique limitent également la circulation libre de l’air et peuvent piéger la chaleur et l’humidité, favorisant potentiellement la croissance des levures et des bactéries dans votre zone vaginale.

Coton : Oui ou non ?  Les deux peuvent poser problème.
Les publicités laissent penser que tous les tampons sont composés de coton doux, issu de magnifiques champs blancs vierges. Malheureusement, ce n’est généralement pas le cas.
Si certains tampons contiennent du coton, la plupart d’entre eux contiennent de la rayonne, un matériau synthétique. Des tests ont prouvé que d’une part, ces fibres synthétiques peuvent absorber trop d’humidité au niveau des parois vaginales et que d’autre part, certaines d’entre elles restent collées à la paroi, augmentant ainsi le risque de TSS, Toxic Shock Syndrome.
Les tampons en coton sont généralement blanchis au chlore ou à d’autres produits chimiques.
Selon les scientifiques, « le coton est considéré comme la culture la plus sale du monde en raison de son utilisation intensive de pesticides. L’aldicarbe, le deuxième insecticide le plus utilisé sur le coton et le plus toxique pour les humains et les animaux sauvages, est encore utilisé dans 25 pays, dont les États-Unis, où 16 États l’ont signalé dans leurs eaux souterraines. Dans le monde entier, le coton couvre 2,5% des terres cultivées et les producteurs de coton utilisent 16% des pesticides dans le monde.
Huit des 10 principaux pesticides les plus couramment utilisés sur le coton classiquement fabriqué aux États-Unis ont été classés comme modérément à hautement dangereux par l’Organisation mondiale de la santé. La Fondation pour la justice environnementale élabore plus sur les effets négatifs à l’échelle mondiale de l’utilisation des pesticides dans le coton.
Le coton (83%) est l’une des quatre principales cultures d’OGM produites dans le monde, dont le soja (89%), le canola (75%) et le maïs (61%). La production de coton OGM se classe au neuvième rang dans la production mondiale de cultures.
En moyenne, 90% du coton américain en 2010 était génétiquement modifié, selon un sondage sur l’USDA. Cependant, 95 à 98% de tous les cotons sont maintenant génétiquement modifiés dans neuf des onze pays producteurs de coton étudiés.
En plus de cela, une étude récente a révélé que 85% des tampons étaient contaminés par du glyphosate (un herbicide lié au cancer) et ce nombre était de 100% lorsque les produits de gaze de coton ont été testés ! »
Aucune femme n’aurait envie que ces produits circulent le flux sanguin de l’une des zones les plus sensibles de son corps (zone qui de plus, fait également partie de son système reproducteur !).

Alors vive les tampons bio à base de coton bio non traité au chlore !

-20% sur une sélection Natracare : je prends soin de mon intimité !

Profitez de notre offre de -20% sur une sélection de produits Natracare

Lire la suite…

Les femmes se méfient de plus en plus des serviettes d’hygiène féminine contenant des ingrédients indésirables !

tampon-avec-applicateur-regulier-16-tampon-natracareLa question posée sur les ingrédients des produits d’hygiène féminine est rarement discutée, mais c’est un sujet d’une importance vitale pour plus d’1/3 de la population européenne.

 

Pourquoi le problème des ingrédients contenus dans les serviettes hygiéniques se pose ?

Votre peau est le plus grand organe de votre corps, et aussi le plus mince. Environ 1 centimètre sépare votre organisme du milieu extérieur et de ses éventuelles agressions. Pire encore, votre peau, et tout particulièrement les muqueuses est très perméable – en particulier la muqueuse vaginale et autour de la zone vaginale.

Tout ce qui vient en contact avec votre peau se retrouvera dans votre circulation sanguine et sera distribué dans tout votre corps.

Les produits chimiques que l’on place sur votre peau ou sur vos muqueuses peuvent être pires que de les ingérer avec l’alimentation. Au moins, au cours de la digestion des aliments ingérés,  les enzymes de votre salive et au niveau de l’estomac et des intestins vont aider à briser et à chasser les produits chimiques indésirables de votre organisme. Mais quand ces mêmes produits chimiques sont en contact avec vos muqueuses, ils sont absorbés directement dans votre circulation sanguine, allant directement à vos organes les plus délicats et les plus fragiles. Une fois dans votre corps, ils peuvent s’accumuler parce que vous manquez généralement des enzymes nécessaires pour les métaboliser.

Les produits d’hygiène féminine peuvent être assimilés à une « bombe à retardement » due à des années d’exposition cutanée. La femme européenne va utiliser environ 15 000 tampons hygiéniques au cours de sa vie, et ceci est un minimum.

Et c’est juste pour les tampons. Beaucoup de femmes utilisent également différents types de tampons hygiéniques, seuls ou avec des serviettes hygiéniques de protection.

Qu’est-ce qui est vraiment présent dans ces tampons et serviettes hygiéniques ?

On nous en dit peu sur les matériaux utilisés dans les serviettes hygiéniques féminines. En fait, les fabricants de serviettes et de tampons hygiéniques ne sont pas tenus de divulguer les ingrédients contenus dans leurs produits parce que les produits d’hygiène féminine sont considérés comme des «dispositifs médicaux».

Alors que le tampon dit classique peut contenir des dioxines, des fibres synthétiques et des additifs pétrochimiques, le coussin 100% coton biologique, fabriqué par Natracare, ne contient pas d’additifs, chimiques ou pétrochimiques.

En fait, les tampons hygiéniques classiques peuvent contenir l’équivalent d’environ quatre sacs en plastique de supermarché! Avec tout ce que nous savons maintenant sur la nature dangereuse des produits chimiques en plastique, cela est devenu une réelle source de préoccupation.

Par exemple, des produits plastifiants comme le BPA et le BPS perturbent le développement embryonnaire. Ils peuvent être liés aux maladies cardiaques et au cancer. Les phtalates, qui donnent aux applicateurs de tampon papier une finition lisse, sont connus pour désorganiser l’expression des gènes, et le DEHP peut conduire à de multiples dommages organiques. En plus les matières synthétiques et le plastique peuvent restreindre le flux d’air et piéger la chaleur et l’humidité, favorisant potentiellement les mycoses et la croissance des bactéries dans la région vaginale. Outre les matières plastiques brutes, les tampons hygiéniques conventionnels peuvent également contenir d’autres ingrédients potentiellement dangereux, tels que les neutralisants d’odeurs et les parfums.

Comment les tampons traditionnels ont-ils cet aspect «propre» ultra-blanc ?

Habituellement, l’agent de blanchiment est le chlore, qui peut créer de la dioxine toxique et d’autres sous-produits de désinfection (DBP). Des études montrent que la dioxine se rassemble dans vos tissus adipeux. Même 60 millions de consommateurs en parlent dans un article qui a été lu une centaine de milliers de fois sur internet. Des rapports publiés montrent que même les niveaux très faibles de dioxine peuvent être liés à :

• Une croissance tissulaire anormale de l’abdomen et des organes reproducteurs

• Une croissance cellulaire anormale dans tout l‘organisme

• Une diminution des défenses immunitaires

• Certains troubles hormonaux et endocriniens

La position officielle de la FDA est qu’aucun risque lié à  la santé n’est associé à des traces de dioxines contenues dans les tampons.

 

Pourriez-vous absorber des OGM via les tampons hygiéniques ?

• Les tampons classiques contiennent des traces de  pesticides: car les cultures de coton traditionnel utilisent une quantité importante de pesticides.

• Les tampons conventionnels contiennent probablement des organismes génétiquement modifiés (OGM). Car environ 94 % de tout le coton cultivé aux États-Unis est génétiquement modifié.

• Les  tampons contiennent des neutralisants d’odeur et des parfums  en grand nombre.

La solution ? Natracare !

Il est donc très intelligent de changer ses reflexes d’achat et de se fournir en serviettes hygiéniques faites à partir de coton bio comme les serviettes hygiéniques ou les tampons avec applicateur Natracare, disponibles sur le site www.lescopinesbio.com.

Serviettes hygiéniques bio : un choix durable pour votre santé

Zoom sur les serviettes hygiéniques bio : un choix qui prend soin de votre santé, de votre intimité et de l’environnement.  Lire la suite…

Avec Natracare, je prends soin de mon intimité

 

Et si nous nous laissions tenter par les protections périodiques bio ? Avec Natracare offrez-vous une hygiène intime sereine, saine et respectueuse de votre corps.

Depuis 1989, Natracare offre aux femmes du monde entier des produits de qualité pour les accompagner dans leur quotidien. Coton doux, biologique certifié, matériaux biodégradables sans chlore ni plastique : voilà la promesse de Natracare. Suivant une éthique reposant sur le respect de l’humain et de l’environnement, l’entreprise propose des produits sains à tout point de vue. Prendre soin de soi aujourd’hui c’est également penser aux générations futures en limitant l’empreinte écologique.

Le Bio arrive dans tous les domaines depuis quelque temps. Véritable emblème d’un avenir plus sain à tout point de vue, le bio est salutaire pour l’Humain – comme pour son environnement. Depuis plusieurs mois, une véritable polémique fait rage sur les protections périodiques conventionnelles. Chlore, cristaux polyacrylate de sodium, pesticides, dérivés de pétrole, aluminium… savez-vous que ces substances sont susceptibles de se retrouver dans un grand nombre de tampons, serviettes hygiéniques ou protèges-slips ? La paroi vaginale étant très fine, ces substances toxiques imprègnent sournoisement notre organisme. Le marketing nous présente des protections périodiques immaculées, prenant soin de notre intimité… Mais lorsque nous prenons le temps de lire la liste des composants de ces produits nous commençons à douter de l’innocence de nos protections périodiques. Quels impacts sur notre organisme ? Irritations, allergies et d’autres conséquences bien plus graves peuvent s’observer. Or, si nous faisons le calcul rapidement : une femme a ses règles 12 fois par an pendant environ 5 jours de son adolescence à sa ménopause. Ce petit calcul nous laisse imaginer le nombre de substances chimiques qui s’infiltrent dans notre corps.

Afin de pallier ses dérives dangereuses, Natracare propose une large gamme de produits bio répondant à tous les critères que nous pouvons avoir :

  • des produits bio composés de coton bio,

  • des produits biodégradables,

  • un confort absolu,

  • un respect de l’environnement.

Au quotidien, nous pouvons prendre soin de notre hygiène féminine. Protéger l’environnement tout en protégeant sa santé. S’assurer un confort tout en refusant d’imposer à son organisme des matières dangereuses. Vivre sa vie de femme tout en respectant la planète…. Tout cela est possible avec les différents produits de la marque Natracare.

Découvrez tous les produits de la marque Natracare en cliquant ici.

Retrouvez tous les produits les Copines Bio sur notre site www.lescopinesbio.com